La zone d’intervention de 261 ha est caractérisée par un habitat informel et désordonné. Les études complexes incluaient la définition de stratégies de requalification, à savoir l’étude de nouveaux réseaux urbains, la définition et la conception intégrée des infrastructures urbaines à installer, réseaux d’eau et eaux usées, électricité et les télécommunications, le réseau routier et les espaces verts, visant à mettre fin aux conditions précaires d’hygiène et d’habitabilité des populations.

Les études comprenaient:
– Le diagnostic de la situation de référence;
– L’analyse des données;
– La définition des stratégies d’intervention pour les infrastructures de l’eau, l’assainissement de base, les télécommunications, l’électricité et le réseau routier.

Les études hydrologiques comprenaient:
–  La détermination des zones inondables et des risques associés (période de récurrence);
–  La définition de l’occupation du sol, basée sur des études hydrologiques;
–  La conception des infrastructures hydrauliques selon l’étude hydrologique.

Client

Ministère de l’Urbanisme et du Logement de l’Angola – Direction Nationale des Infrastructures Urbaines

Dates du Projet

2013 – 2015