La zone d'étude initiale couvre 4806 ha.

  • L’avant-projet a consisté en la définition d’un système d’irrigation basé sur l’étude des sources potentielles d’eau qui sont : la conduite d’adduction d’eau entre les barrages de Amoreira et Caliços, le barrage de Brenhas ou la conduite de refoulement de Ardila.
  • Sur base de l’étude et lors de l’exécution du projet,  le bloc de Moura a été identifié comme une zone d’irrigation de 1674 ha, ayant comme source d’eau principale les conduites d’adduction d’eau situées entre les barrages de Amoreira et Caliços.
  • Le système d’irrigation comprend : une station de filtration, 18,7 km de conduites ayant un diamètre nominal égal ou inférieur à DN1200 en béton, FFD et PEAD, 23 hydrants et 27 bouches d’arrosages. Au niveau des travaux sur le réseau routier, il a fallu réhabiliter 6,6 km de chemins agricoles. Concernant le réseau de drainage, les travaux ont consisté au nettoyage, reprofilage et récupération environnemental de 13 km de cours d’eau. Dans le cadre du projet sont également inclus un système de télécontrole, d’automatisation et d’information géographique. Une étude d’impact environnemental a été effectuée sur la zone de projet.

Client

Empresa de Desenvolvimento e Infra-estruturas do Alqueva, S.A. (EDIA)

Dates du Projet

2010 – 2016

Partenaires

COBA – Consultores de Engenharia e Ambiente, S.A