Le CHU de Tours a redéfini son offre de soin dans le cadre d’un concours d’architecture d’envergure internationale et d’une vision à long terme aux enjeux urbanistiques importants. Ce projet phare évalué à 320 M€ consacre la souplesse des solutions d’ingénierie portée par AIA Life Designers et TPF Ingénierie pour construire l’hôpital de demain.

Gage de modernité et d’ambition, le projet du CHU de Tours suit une démarche de haute qualité environnementale et répond aux enjeux de l’architecture numérique (BIM). Il entre dans le vaste plan de restructuration immobilière qui regroupera d’ici 2024 les activités – actuellement réparties sur cinq sites – sur les deux sites de Bretonneau et Trousseau.  Evalué à 320 millions d’euros, il est l’un des plus importants de France après celui du CHU de Nantes.

AIA Life Designers, associé à TPF Ingénierie, a été désigné lauréat du concours lancé fin 2017. Sur un plan technique, le groupement a présenté une démarche clairement orientée vers de nouveaux choix technologiques et une démarche « full digital ».

Le CHU a également apprécié la stratégie énergétique innovante et performante, notamment à travers la récupération de l’énergie fatale.

La silhouette du nouvel hôpital Trousseau s’élèvera sur site en 2024, année de livraison des travaux qui doivent débuter mi-2021.

Chiffres clés :

  • tranche ferme : construction d’un bâtiment d’une capacité de 576 lits et places complétée des activités de plateau technique et chirurgicales – 70 000 m² SDO / 140 M€ de travaux, y compris VRD, travaux préalables, hélistation, dévoiement des réseaux, aménagements paysagers
  • parking de 400 places / 7 M€ de travaux
  • tranche optionnelle 1 : construction d’un bâtiment regroupant toutes les activités de Biologie. 12 300 m² SDO / 29 M€ de travaux
  • tranche optionnelle 2 : construction d’un bâtiment dédié à la Pédiatrie, les Hospitalisations et les Consultations. 16 500 m² / 33 M€ de travaux